Accueil FORMATIONS
En s’inscrivant en Doctorat d’Université (Arrêté du 25 mai 2016), les doctorants s’engagent dans un parcours doctoral qui comprend à la fois le travail de recherche scientifique et des activités de formation mises en place par l’ED et/ou le CED et dont les objectifs sont de contribuer au travail de thèse et à l’insertion professionnelle post doctorale (formations, séminaires, journées doctorales, etc.).

 

Exigences en matière de suivi de formation

Tout doctorant doit signer, avec son directeur de thèse, la Convention de formation mise en place par le ComUE Normandie Université.
Le suivi minimal de 100 h de formation (dont au moins 50 h de formations transversales, ces formations pouvant être largement majoritaires) est un prérequis obligatoire pour l’autorisation de soutenance du doctoratCes actions de formation sont inscrites dans le cadre de la définition du projet professionnel du doctorant. La comptabilisation des formations suivies par les doctorants est réalisée par l’ED sur la base des attestations de participation délivrées par les organismes de formation et fournies par les doctorants. Pour les doctorants bénéficiant d’un financement non lié à la thèse (en particulier les cliniciens), ce volume de formation n’est pas exigé mais il leur est toutefois vivement conseillé de suivre toute formation utile à leurs activités de recherche, leur préparation de l’après-thèse ou leur ouverture scientifique/professionnelle.Les formations sont proposées par le CED de Normandie Université (formations mutualisées et professionnalisantes), l’ED nBISE (formations disciplinaires) ou tout autre organisme. Dans ce dernier cas, le doctorant intéressé peut demander une aide financière à l’ED nBISE par le biais d’un dossier « Aides apportées aux doctorants » qui doit préciser et justifier l’objectif recherché, le choix de l’organisme de formation ; un budget prévisionnel et une organisation des co-financements doivent également être détaillés. Les demandes sont examinées par la CSP de l’ED nBISE et validées par l’équipe de direction de l’école.

Afin de permettre aux doctorants, à leurs directions de thèse/Unité et à l’ED d’assurer un suivi et une comptabilité des formations, une « Fiche Bilan formation », incluant les équivalences, est régulièrement renseignée. Cette fiche sera visée annuellement par les membres du CSI (et par l’ED). Hormis pour certains doctorants (cliniciens par exemple), l’autorisation de soutenance sera conditionnée par la validation du volume requis de formation.

Attention : toutes les activités relevant naturellement des activités scientifiques du doctorant (projet de recherche, valorisation des résultats, présentations orales ou affichées en congrès, etc.) ne sont pas éligibles.Afin de permettre aux doctorants, à leurs directions de thèse/Unité et à l’ED d’assurer un suivi et une comptabilité des formations, une « Fiche Bilan formation », incluant les équivalences, est régulièrement renseignée. Cette fiche sera visée annuellement par les membres du CSI (et par l’ED). Hormis pour certains doctorants (cliniciens par exemple), l’autorisation de soutenance sera conditionnée par la validation du volume requis de formation.

Formation doctorale mutualisée et gérée par le CED

L’ensemble des formations doctorales mutualisées, gérées par le CED de Normandie Université, est consultable dans le document « Formation doctorale mutualisée ». Dès que possible, elle sera également consultable par l’intermédiaire de l’interface SYGAL.

Modules spécifiques de l’ED, cycle de conférence, etc.

Les informations relatives aux modules spécifiques de formation et cycle de conférences, destinés prioritairement aux doctorants de l’ED nBISE, sont diffusées par mailing aux doctorants . Les formations actuelles incluent (liste non exhaustive):

  • La PCR quantitative : protocole et applications
  • Méthodes biostatistiques pour l’analyse de données
  • Approches complémentaires en imagerie cellulaire
  • Spectrométrie de masse et approches « omiques »
  • Séquençage à Haut-débit et Applications

 Autres formations

Les doctorants peuvent suivre, et faire valider par le Directoire de l’ED, des formations organisées hors du périmètre de l’école ou du CED. Le recours à ces formations nécessite d’être précisé dans le plan de formation du doctorant. Des aides peuvent être demandées en vue d’un cofinancement de ces formations par l’ED (cf. Aides apportées aux doctorants).