Accès direct au contenu

ED 497 Normande de Biologie Intégrative, Santé, Environnement NORMANDIE_UNIVERSITE


Itinéraire du doctorantInscription, réinscription en thèse, césure, cotutelle

Inscription, réinscription en thèse, césure, cotutelle

Inscription en 1ère année

Pour une première inscription en doctorat, les éléments décrits dans l'Article 2 doivent être déposés au secrétariat de l'ED nBISE ou transmis au directeur ou l’un des directeurs adjoints. Après validation du dossier par l'ED puis par l'établissement, les candidats procèdent aux démarches d'inscription en ligne sur le site Web de leur établissement de rattachement et s'acquittent des droits d'inscription. Parallèlement, ils doivent s'inscrire sur le site Web de l'ED nBISE et transmettre à l'école deux exemplaires de la Charte du doctorat et de leur Convention de formation dûment complétées et signées.

Réinscription en 2 ou 3ème année

Les réinscriptions ne sont pas automatiques.
Pour les réinscriptions en 2ème et 3ème années, les doctorants doivent transmettre au secrétariat de l’ED nBISE, au directeur ou à l'un des directeurs adjoints, leur fiche de proposition d'inscription en 2ème et 3ème année de doctorat (fiche fournie chaque année par les établissements d’inscription) dûment complétée et signée par le directeur de thèse (et le codirecteur de thèse s’il existe) et par le directeur de l'UR d’accueil. La décision de réinscription se basera sur le rapport du Comité de Suivi Individuel (CSI).

Réinscription en année dérogatoire

Les doctorants doivent transmettre au secrétariat de l'ED nBISE, au directeur ou à l'un des directeurs adjoints, une demande de dérogation motivée et signée par leur directeur de thèse (et leur codirecteur de thèse éventuellement) et le directeur de l'UR d’accueil. La procédure de demande de réinscription en année dérogatoire est précisée par l’établissement d’inscription en thèse.
Les demandes d'autorisation d'inscription en année dérogatoire seront examinées par la CSP de l’ED nBISE. La décision de réinscription se basera sur le rapport du CSI. Un entretien entre le doctorant, la direction de la thèse, la direction de l’équipe et de l’UR et un membre du directoire de l’ED nBISE pourra être demandé en fonction des cas. La liste des bénéficiaires de ces dérogations est présentée chaque année au Conseil de l'ED et transmise à la Commission de la recherche du Conseil académique de la ComUE Normandie Université.

Année de césure

A titre exceptionnel et dans le cadre d’un projet cohérent, le doctorant peut demander une période de césure insécable d’une durée maximale d’un an au cours de son doctorat. Pendant cette période, le doctorant suspend temporairement sa formation doctorale et ses travaux de recherche. Il peut néanmoins demeurer inscrit au sein de son établissement mais n’est plus intégré à son UR d’accueil. Cette période n’est pas comptabilisée dans la durée de la thèse. Une demande motivée signée par le directeur de thèse (et le codirecteur de thèse s’il existe) et le directeur de l'UR doit être déposée au secrétariat de l'ED nBISE ou transmise au directeur ou à l'un des directeurs adjoints. Les demandes de césure seront examinées par la CSP. La procédure de demande de césure est précisée dans l’établissement d’inscription en thèse.

Cotutelle de thèse

Selon l’arrêté́ du 25 mai 2016, les cotutelles sont établies pour conforter la dimension internationale des écoles doctorales, favoriser la mobilité des doctorants et développer la coopération scientifique entre les équipes de recherche françaises et étrangères. Une cotutelle se conclut donc entre deux établissements de pays différents. Une convention doit être signée pour définir les principes qui régiront cette cotutelle.
Le doctorant s'inscrit dans les deux établissements. Il effectue ses travaux sous la responsabilité, dans chacun des pays concernés, d’un directeur de thèse qui s’engage à exercer pleinement ses fonctions d’encadrement en collaboration avec le ou les autres directeurs de thèse. La thèse donne lieu à une soutenance unique. Après sa soutenance, le nouveau diplômé sera titulaire du doctorat de chacune des universités partenaires. La cotutelle permet donc d'obtenir un double diplôme.
La signature de la convention de cotutelle doit intervenir obligatoirement dans les 12 mois suivant l’inscription en 1ère année de thèse. La procédure de cotutelle de thèse est précisée dans l’établissement d’inscription en thèse.